Passage à l’heure d’hiver et chutes nocturnes, que faire ?

L’hiver vient… Dimanche prochain nous changeons d’heure. A 3 heures du matin, il sera 2 heures.

Voilà un sujet de société qui en cache un autre. Car outre la question du pourquoi de ce passage à l’heure d’hiver et de son éventuel arrêt, il génère également de plus grands risques de chutes nocturnes chez les seniors. Et prévenir les causes de l’entrée en dépendance, c’est notre cœur de métier !

Pourquoi changer d’heure ?

La France avait déjà instaurée le changement d’heure de 1916 et l’avait abandonné en 1945. Cependant l’augmentation de prix du baril de pétrole remet l’idée au goût du jour.C’est en 1976, après le premier choc pétrolier, que le changement d’heure à été remis en place. L’objectif était de faire des économies d’énergie en faisant coïncider les horaires d’activité avec l’ensoleillement pour limiter l’usage de l’éclairage électrique.

Le passage à l’heure d’hiver ne devait pas disparaître ?

La Commission Européenne ayant jugée ses effets « relativement limités », elle a lancé une grande consultation citoyenne en 2018. Les résultats sont sans appel : 84% des européens considèrent qu’il est temps de mettre fin à cette mesure. Cela sera chose faite en 2021 !

En attendant, nous pourrons dormir une heure de plus le week-end prochain !

Pourquoi Les Filles d’Ariane s’en préoccupent-elles ?

Avec l’avancée en âge, la qualité et les rythmes de sommeil se modifient.

D’une part, le sommeil se fait de moins bonne qualité, entrecoupé de phases de réveil.

D’autre part, l’endormissement se fait plus tôt dans la soirée avec un réveil plus précoce. Cela peut entraîner le besoin de faire une sieste en journée qui elle-même va engendrer une durée de sommeil nocturne diminuée.

Avec le changement d’heure, les rythmes biologiques sont perturbés.

En effet, le passage à l’heure d’hiver a pour conséquence le dérèglement de l’horloge interne. C’est elle qui gère nos habitudes alimentaires, notre niveau de stress… Et bien sûr notre besoin de sommeil ! Ces effets sont particulièrement observables chez les enfants et les personnes âgées.

Autant de facteurs qui augmentent les risques de chutes nocturnes

Selon l’agence Santé Publique France, 9300 personnes de 65 ans et plus meurent chaque année des suites d’une chute. Soit presque 3 fois plus que les accidentés de la route… Un chiffre qui donne à réfléchir !

Ces accidents ont principalement lieu au domicile et la nuit. Pourquoi ? Car les logements ne sont pas adaptés et recèlent de nombreux risques cachés (tapis, escaliers, obstacles divers et variés…). Et que ceux ci sont encore moins visibles de nuit !

Pour éviter cela, Les Filles d’Ariane vous proposent quelques solutions :

La Douille à détection de mouvement

Douille à détection de mouvement économique

Cette douille à visser sous l’abat-jour détecte la présence et s’allume automatiquement. Idéale pour les couloirs et pièces de vie, la douille à détection de mouvement permet également de faire des économies d’énergie !

Elle est également paramétrable puisse qu’on peut définir sa luminosité aussi bien que son rayon d’action.

Pour en savoir plus, suivez le lien.

Les Veilleuses communicantes

A détection de mouvement elles aussi, ces veilleuses se déclenchent au passage d’une personne. La première perçoit le mouvement, s’allume et donne l’ordre aux suivantes d’en faire autant.

Résultat : un passage éclairé et des obstacles délimités !

Plus de renseignements sur les veilleuses communicantes ? Cliquez ici !

Le chemin lumineux connectable

Chemin lumineux éclairage connectable

Ce chemin lumineux détecte lui aussi la présence et s’allume automatiquement. Il est possible d’en associer plusieurs afin d’accompagner sur toute la longueur du trajet ou de délimiter les obstacles.

Pour en savoir plus sur le chemin lumineux connectable, cliquez ici.

Petite astuce des Filles d’Ariane : Placer les veilleuses ou le chemin lumineux à mi-mur !

En effet, placer les luminaires près du sol attire le regard vers lui et peut entraîner à la chute. Mieux vaut donc les placer en hauteur, à mi-mur c’est l’idéal !

Vous souhaitez nous contacter ? Cliquez ici.

Ou retrouvez nous sur notre page Facebook Les Filles d’Ariane SARL.

Scroll