L’activité physique adaptée

Nous avons évoqué, à plusieurs reprise, ces dernières semaines, la nécessité de pratiquer une activité physique adaptée. Il nous a donc semblé important de nous arrêter un peu sur cette notion et d’en faire une présentation.

« L’exercice physique est le médicament universel, gratuit et efficace du 21eme siècle. » selon le Docteur Jean-François Lemoine

« Je crois que l’exercice physique c’est plus qu’un médicament, c’est une façon de vivre et c’est une façon de prévenir les maladies » surenchérit le Professeur Gérard Saillant, ancien chef du service d’Orthopédie de La Pitié.

N’en jetez plus, nous sommes convaincues. Mais qu’est ce que l’exercice physique ou autrement appelé l’Activité Physique Adaptée (APA) ? Quelle est son utilité ? Pour qui ? Comment et où la pratiquer ? Les Filles d’Ariane vous proposent de répondre à toutes ces questions pour que tous, nous soyons en meilleure santé.

Une activité physique adaptée, qu’est ce que c’est ?

L’activité physique est définit par l’Organisation Mondiale de la Santé comme : « Tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie – ce qui comprend les mouvements effectués en travaillant, en jouant, en accomplissant les tâches ménagères, en se déplaçant et pendant les activités de loisirs. ». Ainsi le sport, et les exercices physiques de manière générale, sont des activités physiques sans pour autant que l’activité physique se résume à des mouvements répétitifs avec un objectif ciblé. Il s’agit tout aussi bien des déplacements quotidiens à pied ou à vélo que les sorties balades en famille ou la tonte du gazon à la belle saison. Autant d’occupations qui entraînent chez nous un petit effort physique qui contribue (grandement) à un bon état de santé.

L’adaptation de cette activité physique s’adresse, quant à elle, aux personnes rencontrant, ou ayant rencontré, des situations les affaiblissant comme des maladies chroniques, des situations de handicap ou l’avancée en âge.

Pourquoi pratiquer une Activité Physique Adaptée ?

Les bienfaits de l’activité physique ne sont plus à démontrer. Voici comme la Haute Autorité de Santé en parle  :

« L’Activité Physique (AP) est un déterminant majeur de l’état de santé, de la condition physique (en particulier de la capacité cardio-respiratoire et des aptitudes musculaires), du maintien de l’autonomie avec l’avancée en âge et de la qualité de vie des populations à tous les âges de la vie.

L’AP intervient dans les préventions primaire (maintien de la bonne santé), secondaire (amélioration de l’état de santé de personnes souffrant de maladies chroniques) et tertiaire (prévenir l’aggravation ou la récidive de maladies chroniques) de nombreuses maladies chroniques et états de santé. Elle est considérée comme une thérapeutique (non médicamenteuse) à part entière dans de nombreuses maladies chroniques et états de santé. »

Comment la pratiquer ?

Pour toute personne fragilisée par la vie et ses accidents ou maladies, la première étape est de se rendre chez son médecin traitant.

En fonction de l’état de santé de chacun, il sera le premier interlocuteur pour évaluer les capacités physiques. Et prescrire une activité physique adaptée !

Car oui, la France a franchi le pas depuis décembre 2016 ! Dorénavant, les médecins ont le droit de prescrire une activité physique adaptée à leurs patients atteints d’une affection longue durée.

Son ordonnance en poche, il ne reste plus qu’à rechercher l’activité de notre choix et qui convient à notre état de santé. Les Agences Régionales de Santé ainsi que les Directions Régionales et Départementales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale ont reçu pour mission de recenser et de mettre à disposition du public les offres d’Activité Physique Adapté disponibles sur leurs territoires. Les Filles d’Ariane vous recommandent le portail Sport Santé mis en ligne par l’Agence Régionale de Santé Centre Val de Loire.

Et la prise en charge ?

Si l’on peut considérer l’activité physique comme un « médicament » et qu’elle donne lieu à une prescription, peut-elle être prise en charge ? Hélas non ! En tout cas, pas par la Sécurité Sociale… Mais certaines mutuelles commencent à les prendre en charge. Et beaucoup de structures qui dispensent les cours sont soutenues par des financements extérieurs ce qui peut rendre plus abordable l’adhésion.

Remboursées ou pas, la majorité des activités physiques se révèlent gratuites ! Sans compter que leurs bienfaits ne se limitent pas à notre santé physique. Nous ne pouvons mesurer les avantages que nous procurent ces moments de convivialité ou les petits bonheurs qui naissent de la contemplation de la nature.

Alors à vos chaussures. Prêts ? Marchez !

Pour en savoir plus :

Retrouvez nous sur notre page Facebook Les Filles d’Ariane SARL

Scroll